APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient de sommer les opérateurs de téléphonie mobile de cesser les opérations de...

BIMBO, 6 Décembre 2016 (RJDH)—Selon les résultats provisoires publiés ce jour par l’Autorité Nationale des Elections (ANE), Gislain Samba Mokamanédé, candidat indépendant aux législatives...

Au PK5, le quartier à majorité musulmane de Bangui, le chef d'un groupe d'autodéfense a été tué par la police centrafricaine mardi 7 février, alors que celle-ci tentait de l'interpeller. De quoi faire craindre des représailles dans la capitale.

Il se faisait appeler Bigman. Youssouf Malinga, le chef de l'un des groupes d'autodéfense du PK5, l'enclave à majorité musulmane de Bangui, a été abattu, mardi après-midi par les Forces de sécurité intérieure centrafricaines.

Dans une opération conjointe avec la Minusca, la force onusienne en présence, les forces de l'ordre devaient interpeller ce chef de groupe armé.

Mais selon Jean-Serge Bokassa, le ministre de la Sécurité publique, Bigman n'a pas laissé le choix à ses hommes. « L'objectif c'était de l'arrêter, de procéder à son arrestation, affirme-t-il. Il se trouve que ce dernier ne s'est pas laissé faire, a ouvert le feu sur nos positions et il en résulte que ce dernier, à défaut de pouvoir être appréhendé vivant, a été exécuté. »


Africatime

Le sélectionneur de la RD Congo, Florent Ibenge, a publié vendredi 18 août la liste de 28 présélectionnés en prévision des 3e et 4e...

BANGUI, 19 aout 2017 (RJDH)–Les victimes de Km5 commencent à se rassembler. Ces dernières ont adhéré à l’Association des Jeunes Musulmans et Chrétiens pour...

BANGUI, 19 aout 2017 (RJDH)–Les 32 sites que comptaient Bangui Bégoua, sont officiellement fermés. Mais les retournés traversent des moments très difficiles. Ces derniers...

BANGUI, 19 juillet 2016 (RJDH)—La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) traverse une période de turbulence, après l’investiture de Faustin Archange Touadera. Selon les...

APA-Bangui(Centrafrique) - La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) condamne ‘’dans les termes les plus forts’’, le meurtre d’un casque bleu sénégalais à Bangui, par des individus armés non identifiés.

L’agression a eu lieu mercredi soir, et le casque bleu est décédé quelques heures plus tard à l’Hôpital de la MINUSCA où il avait été transporté d’urgence.

La MINUSCA dénonce dans un communiqué ce vendredi cet ‘’acte ignoble et injustifié’’ et indique qu’une enquête a été ‘’immédiatement’’ ouverte pour faire toute la lumière sur cet ‘’horrible’’ incident et déterminer les circonstances exactes de sa survenue.

La MINUSCA rappelle que ‘’porter atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre’’ et souligne que ‘’tout sera mis en place pour retrouver les auteurs afin qu’ils répondent de leurs forfaits devant la justice’’.


Africatime

Au quartier Cité de la paix 2, dans le 8ème arrondissement de Bangui, des effondrements de maisons ont été enregistré suite à la pluie du dimanche dernier.

La dernière pluie qui s’est abattue sur la commune de Bimbo a fait d’énormes dégâts. Au total, vingt-neuf (29) maisons se sont écroulées, laissant ainsi 238 personnes sans-abris. " La pluie nous a surpris avec des vents violents. Elle a emporté beaucoup de maisons. Il y a eu des blessées qui reçoivent encore des soins à l’hôpital. Depuis dimanche jusqu’aujourd’hui, nous vivons dans des conditions déplorables avec les enfants sous des bâches et dans des maisons à moitié couvertes ", a confié une victime au RJDH.

Pour faire face à ce drame, les populations sinistrées appellent à l’aide des premiers responsables du pays. "La pluie a endommagé beaucoup de choses. Nous avons fait appel au chef du quartier qui est venu faire le constat et nous a enregistrés. Mais nous sollicitons une aide d’urgence ", implore Louis Liguizia.

Alice L.

abangui
[td_block_social_counter custom_title= »STAY CONNECTED » facebook= »themeforest » twitter= »envato » youtube= »Envato » open_in_new_window= »y » border_top= »no_border_top »]

MOST POPULAR

BANGUI, 14 Juillet 2017(RJDH) —-Suite à l’accusation portée contre Abdou Karim Méckassoua, le bureau de la représentation nationale demande l’ouverture d’une procédure judiciaire contre...

LATEST REVIEWS

BOBOUA, 30 Aout (RJDH)—L’ONG Afrique Secours Assistance (ASA) sur financement de l’UNHCR a construit des bâtiments dans la Lobaye pour soutenir la chefferie traditionnelle....

Bangui – Les festivités marquant le 58ème anniversaire de la proclamation de la République centrafricaine, célébrée le 1er décembre à Bangui, ont été ...