Appui institutionnel de IRI à ’Assemblée Nationale centrafricaine

Appui institutionnel de IRI à ’Assemblée Nationale centrafricaine

8
PARTAGER

BANGUI, 15 septembre 2017 (RJDH)–Environ 28% des députés de la 6e législature ont été soutenus par l’Institut Républicain International pour effectuer la restitution parlementaire dans leurs activités à la population.

7 députés de Bangui et ses environs ont été soutenus pour faire des restitutions parlementaires.  Augustin Agou, député du premier arrondissement de la ville de Bangui a non seulement salué l’initiative mais aussi compte pérenniser les acquis en éditant un livre pour ne pas manquer le rendez-vous de la restitution. A Ndélé dans le nord du pays, l’honorable Aziza Alimé a fait face à ces électeurs et électrices grâce à l’appui de IRI. Cinq députés de Bouar dans la Nana-Mambéré à l’ouest du pays ont fait l’expérience avec le soutien du partenaire de l’Assemblée nationale ; par ailleurs 3 députés de Berbérati ont fait face à leurs électeurs pour leur expliquer l’enjeu du contrôle gouvernemental en matière des mines, des forêts etc…

Bertin Bea, élu de la circonscription de Boali dans l’Ompélla Mpoko, ainsi que deux de ses collègues de Bossangoa au nord du pays ont été à la source pour écouter les électeurs. L’apport de l’Institut Républicain International a fortement encouragé les élus qui désormais sont convaincus de ne pas sous-estimer ce droit à la restitution qui constitue une exigence de la population.

Beaucoup de députés ont exprimé leur désir de bénéficier de l’apport de IRI, mais pour des raisons de sécurité et de contrainte budgétaire, tous n’ont pu être appuyés mais plaident encore pour que le travail de sensibilisation sur la citoyenneté amorcée ne sois pas suspendu en cours de chemin.

Outre ces élus bénéficiaires de l’appui pour la restitution parlementaire,  (9) personnes soit 8 députés et 1 personnel parlementaire) se sont rendus au Benin dans le cadre d’une mission parlementaire.  5, 71% des élus et 1 personnel parlementaire soit  6,43%  de l’effectif ont profité du voyage parlementaire au Bénin et d’autres aux Etats-Unis. Un soutien de marque permet ainsi à la 6e législature de profiter de l’expérience d’autres Parlements.

L’honorable Ernest Mizédio, chef de mission parlementaire au Benin, a salué les pratiques parlementaires dans ce pays. Il a plaidé pour que le parlement centrafricain s’inspire de ce modèle notamment en matière de communication, de relations avec l’exécutif et d’initiatives parlementaires diverses.

IRI a aussi doté l’Assemblée d’un guide de député et organisé à l’endroit des élus un atelier sur la méthodologie de la restitution parlementaire. La multiplication du Règlement Intérieur de l’Assemblée fait aussi partie du lot d’appui, ainsi que le renforcement de capacités du personnel parlementaire. Pour rendre visible la 6e législature et les prochaines, l’Assemblée Nationale table également sur son site internet. La liste est non exhaustive, mais en dehors de ces cas ci haut énumérés, IRI compte poursuivre sur l’élan du leadership féminin même si le cadre formel n’est pas défini mais un pas vient d’être franchi avec le débat entre les femmes parlementaires et les filles leaders membres de GENDEM.

Le pilier d’un partenariat fort est consolidé par ces actions et le soutien de IRI permet désormais à la population de connaitre et comprendre qu’elle le droit de savoir en temps ce qui se dit et se fait en son nom à l’Assemblée nationale.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE