10 millions de dollars de la Banque Mondiale pour des réformes économiques...

10 millions de dollars de la Banque Mondiale pour des réformes économiques en RCA

15
PARTAGER

APA-Bangui(Centrafrique) – La RCA et la Banque Mondiale ont signé ce jeudi à Bangui un accord de financement d’un projet intitulé « appui à la gestion des dépenses et investissements publics et aux réformes (AGIR) pour un montant de 10 millions de dollars soit 5 milliards de FCFA.

Ce projet va permettre d’améliorer les finances publiques et de sécuriser les investissements en Centrafrique selon les experts du ministère de l’économie en RCA.

Ce projet a été conçu avec l’appui des partenaires financiers de la RCA afin d’aider à la mise en œuvre du programme des réformes économiques du gouvernement dans sa phase post conflit actuel.

Son objectif est de soutenir l’amélioration de la gestion et de la transparence des dépenses publiques ainsi que des investissements publics.

Ce projet cherche donc à consolider les fonctions de base à travers la chaine des dépenses, de budgétisation et du contrôle.

Grâce à ce projet, une assistance technique sera fournie pour l’amélioration des contrôles dans le pays et surtout de réduire les dépenses exécutées selon des procédures exceptionnelles pour améliorer ainsi la transparence budgétaire.

La reprise économique du pays passe ainsi par une réforme des secteurs de l’agriculture, transport et télécommunication qui sont les moteurs de la croissance économique en faveur des pauvres selon le ministère de l’économie.

L’opérationalisation du secrétariat technique du plan de réformes économiques et de consolidation de la paix en Centrafrique crée pour renforcer la capacité du pays à coordonner l’aide au développement promise à la table ronde des bailleurs de fonds à Bruxelles en 2016 est rendu possible grâce à ce financement de la Banque Mondiale.

L’année fiscale écoulée, la Banque Mondiale a mobilisé un financement de 143 millions de dollars en faveur de la RCA.

La signature de cet accord confirme l’engagement de cette institution financière à appuyer la RCA à mettre en œuvre des réformes visant à améliorer la capacité de l’administration afin de fournir des meilleurs services à la population.

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE