En Centrafrique, une situation humanitaire « exécrable » et un conflit qui s’enlise

En Centrafrique, une situation humanitaire « exécrable » et un conflit qui s’enlise

18
PARTAGER

Les combats entre groupes armés ensanglantent depuis le début de l’année l’est de la Centrafrique, où l’État est quasi-invisible et l’ONU débordée. Les organisations humanitaires s’alarment de la reprise des massacres interethniques.

« Vous aviez trois missions : mettre fin au chaos, accompagner les forces internationales et permettre la tenue d’élections. Ces trois missions sont remplies, personne ne peut le contester. » Les paroles de l’ex-ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian, le 31 octobre 2016 à Bangui, félicitant les troupes de la force Sangaris qui, après trois ans d’opération de maintien de la paix, se retiraient de Centrafrique, semblent bien loin.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE