AGOA FORUM 2017 au Togo/Les travaux de Lomé ont été un succès...

AGOA FORUM 2017 au Togo/Les travaux de Lomé ont été un succès (Ministre Legzim-Balouki)

1
PARTAGER

Les travaux de l’AGOA FORUM 2017 appartiennent depuis ce jeudi 10 août à l’histoire. Ils ont été clos à Lomé, sur le site de l’hôtel Radisson Blu, après trois jours de sessions déclinées en différentes activités.

C’est Mme Bernadette Legzim-Balouki, ministre du Commerce du Togo, qui a livré le discours officiel de clôture de l’AGOA Forum 2017, au nom des autorités togolaises. Ex fonctionnaire de l’Administration financière du Togo, Mme a loué la «participation active des uns et des autres aux discussions de ce Forum, et tout particulièrement la forte mobilisation des Etats africains éligibles à la loi AGOA».
Le «Forum AGOA de Lomé a été une réussite, de par les conclusions des travaux», a vanté ce membre du gouvernement togolais. «Toutes les parties prenantes se sont engagées à faire de l’AGOA un partenariat gagnant-gagnant pour les années à venir», a souligné Mme Balouki. Elle a annoncé à cette occasion la mise en place d’un «plan d’action opérationnel AGOA du Togo» pour maximiser les avantages que son pays est censé tirer de cette loi commerciale américaine.
«Je reste persuadée que des initiatives se prennent sur le continent noir pour booster les exportations africaines vers les USA, pour consolider la vision de l’Afrique comme continent d’espoir et d’opportunités», a conclu optimiste, Mme Bernadette Legzim-Balouki. «Il faut un dialogue entre les USA et les Etats parties à l’AGOA. Des réflexions ont été ouvertes, et vont se poursuivre sur l’après 2025. Les pays participants au Forum de Lomé ont exprimé leur satisfaction globale à l’issue des travaux de trois jours», a précisé Legzim-Balouki au sujet des discussions qui ont eu lieu entre les deux parties et relatives à l’après AGOA, soit 2025.
Au nom du Comité national d’organisation qu’elle préside, Dédé Ahouefa Ekoue (ministre et conseiller du Président togolais), a salué «la participation de toutes les délégations à ce Forum, tout particulièrement le soutien de l’ambassadeur américain Robert Lighthizer (en charge des questions commerciales)». Elle a à la même occasion adressé un «remerciement très spécial à David Gilmour, ambassadeur des USA au Togo, ainsi qu’à toutes les Commissions, techniques ou non, qui ont fait de l’organisation de ce Forum une réussite». «Que les résolutions de ce Forum se traduisent en création d’opportunités d’emplois pour tous les Etats parties à l’AGOA», a –t-elle conclu.
Pour sa part, l’ambassadeur des USA au Togo, D. Gilmour, a apprécié au plus haut «degré l’engagement des uns et des autres pour la réussite de cette rencontre annuelle, tout particulièrement celui du Président Faure Gnassingbé. L’organisation de cet évènement a été magnifique. Le Togo est un petit Etat, mais capable de grandes réalisations», a vanté le diplomate américain. «Un grand merci spécial à Mme Ekoue», a-t-il aussi mentionné au passage. «Maximiser les bénéfices de l’AGOA pour les années à venir doit être notre quête collégiale à partir de cet instant», a poursuivi D. Gilmour. Le secteur privé et la jeunesse doivent être nécessairement associés aux recherches de l’épanouissement de l’AGOA pour les années à venir, a conclu le diplomate américain.

Par Edem GADEGBEKU

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE