RDC: 45 éléphants abattus au premier semestre 2017

RDC: 45 éléphants abattus au premier semestre 2017

9
PARTAGER

APA Kinshasa (RDC). – Environ quarante-cinq éléphants ont été abattus au premier semestre de 2017, dans le parc national de la Garamba, situé à cheval entre les territoires de Dungu et Faradje, dans la province du Haut-Uélé (centre-nord de la RDC), rapporte radio Okapi qui cite le directeur chef de site adjoint de ce parc, Aladji Somba.

Ce chiffre représente cependant une avancée par rapport au premier semestre 2016 au cours duquel le braconnage a fait perdre au parc 88 éléphants.

Aladji Somba attribue ce braconnage aux rebelles ougandais de la LRA qui attaquent le parc à partir de la République centrafricaine où ils se sont réfugiés.

Il cite également les rebelles sud-soudanais, les éleveurs Mbororo en provenance du Soudan du Sud ainsi que les groupes armés locaux.

Créé en 1928 et d’une superficie de 12.500 km², le parc national de la Garamba qui compte trois domaines de chasse est connu pour abriter une population de rhinocéros blancs. Le site fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980.

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE