Scrutin sans incident pour la législative partielle de Damara

Scrutin sans incident pour la législative partielle de Damara

5
PARTAGER

Damara – Le scrutin pour l’élection législative partielle de la circonscription de Damara (75 km au nord-est de Bangui) s’est déroulé sans incident majeur, dimanche 18 juin, dans les 56 bureaux de vote ouverts à cet effet par l’Autorité nationale des élections.

L’enjeu de ce scrutin est de choisir un représentant de la Sous-préfecture de Damara pour occuper le siège de député resté vacant après l’élection de Faustin Archange Touadéra à la présidence de la République et le décès de son suppléant, Etienne Sélékon, le 21 janvier dernier.

Selon le président de l’Autorité locale des élections, Jacques Gonendji, les deux faits majeurs de ce scrutin sont le manque d’engouement de la part des électeurs dans la matinée et le nombre important d’électeurs omis sur les listes électorales.

La sécurité des 56 bureaux de vote a été assurée par des éléments de la force de la Minusca appuyés par 60 éléments de la gendarmerie centrafricaine.

Deux candidats étaient en lice pour ce scrutin, à savoir le chirurgien et ancien ministre de la Santé Nestor Mamadou Nali et le commerçant Christian Armel Balegbaya.

Les résultats provisoires de cette consultation devraient être publiés le 22 juin prochain par l’ANE, tandis que les résultats définitifs seront proclamés par la Cour constitutionnelle au plus tard 15 jours après la publication de l’ANE.

Basile Rébéné/ACAP

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE