Centrafrique : Les basketteurs sur fauteuil roulant exigent la démission d’Henri Tago

Centrafrique : Les basketteurs sur fauteuil roulant exigent la démission d’Henri Tago

5
PARTAGER

BANGUI, 20 avril 2017(RJDH) –Les basketteurs sur fauteuil roulant ont accusé Henri Tago, président du comité national paralympique d’être la cause de leurs malheurs et exigent sa démission. Propos tenus après la confiscation des fauteuils par ce dernier le 29 mars à Bangui.

Les basketteurs sur fauteuils roulant sont mécontents de leur dirigeant et appellent les autorités à trancher dans la crise qui se poursuit entre la base et le dirigeant Henri Tago. Cette situation intervient dans un contexte de blocage du championnat de cette discipline.

Cette situation a créé un mouvement sceptique à M Henri Tago. « Les activités sont aux arrêts depuis la fermeture sur les accessoires de sport par le président Tago depuis le 29 mars et nous ne voulons plus de lui, qu’il démissionne » a lâché un basketteur handicapé.

Nos tentatives ont été  vaines pour joindre Henri Tago qui serait en déplacement à l’extérieur du pays. Le RJDH reste cependant disposé pour sa version des faits.

L’équipe centrafricaine de Basket sur fauteuil roulant a fait la gloire de la République en remportant le trophée continentale à Lomé.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE