Le solde du compte d’opérations de la Beac régresse de 3288 milliards...

Le solde du compte d’opérations de la Beac régresse de 3288 milliards en 2015 à 1155 milliards de FCFA en 2016

8
PARTAGER

Selon un rapport des commissaires aux comptes Mazars Cameroun et Kpmg Afrique centrale, rendu public le 16 avril, le solde global du compte d’opérations de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a regressé de 3288,31 milliards en 2015 à 1155,95 milliards de FCFA en 2016.

Comprendre le vocable « compte d’opérations » c’est se referer à celui ouvert par la Beac au service de contrôle du ministère des Finances de la France. La Beac, d’après ses conventions, doit impérativement y déposer 50% de ses avoirs extérieurs. Toutefois, la convention du 3 octobre 2014 stipule que cette quotité peut être abaissée en deçà de 50% mais, sans être inférieure à 40%.

De façon détaillée, indiquent les commissaires aux comptes, les services centraux de la Beac disposent dans ledit compte, 513,3 milliards de FCFA. Le Cameroun, 443,6 milliards. La Centrafrique, 39,52 milliards. Le Congo, 124,06 milliards. Le Gabon, 106 milliards. La Guinée équatoriale, moins 7,8 milliards. Et le Tchad, moins 63,07 milliards. Ce qui fait un total de 1155,952 milliards de FCFA.

Néanmoins, Mazars Cameroun et Kpmg Afrique centrale tirent la sonette d’alarme: « Sans remettre l’opinion ci-dessus, nous attirons votre attention sur le non-respect par la Beac de la quotité minimale de centralisation des avoirs extérieurs nets sur le compte d’opérations fixée à 50% durant 11 décades sur un total de 36 décades tout au long de l’exercice 2016 ». En d’autres termes, la Banque centrale a déposé des avoirs extérieurs d’un pourcentage inférieur aux 40% réglémentaires, l’an dernier.

Sylvain Andzongo

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE