Centrafrique : L’ONE appelle à l’organisation des élections législatives partielles à Damara

Centrafrique : L’ONE appelle à l’organisation des élections législatives partielles à Damara

5
PARTAGER

BANGUI, 18 Avril 2017(RJDH)—l’Observatoire National des Elections (ONE) a appelé à l’organisation des élections partielles dans la circonscription de Damara, propos tenu par Me Marius Banga-Tingoulé, trésorier de ladite structure à l’occasion de 7e anniversaire de l’ONE à Bangui.

L’interpellation de la société civile intervient après le décès d’Etienne Sélékon en janvier 2017. Selon Me Marius Banga-Tingoulé, cette situation est un manque à gagner pour la population de Damara, parce que n’ayant pas un représentant à l’Assemblée nationale. « Nous interpellons les autorités pour que dans les jours à venir, il faut que les élections soient organisées pour combler à ce vide », a-t-il indiqué.

L’Autorité Nationale des Elections évoque les problèmes financiers pour pouvoir organiser les élections dans cette circonscription. Des sources proches de l’organe public d’organisation des élections expliquent aussi que « pour organiser les élections, il faut que l’Assemblée Nationale notifie à l’ANE le décès du député ».

Joint par le RJDH, le nouveau bureau mis en place en mars dernier affirme ne pas savoir à quel niveau se trouve le dossier de vacance de poste suite au décès du député de Damara et promet revenir vers le RJDH dans les jours à venir.

Le feu Député de Damara est le suppléant de Faustin Archange Touadera qui ne peut siéger à l’Assemblée Nationale au nom du principe de la séparation de pouvoir. Son décès ouvre la voie à l’organisation des législations partielles. Ce qui est toujours attendues.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE