Centrafrique : qui se cache derrière l’entreprise NIP ?

Centrafrique : qui se cache derrière l’entreprise NIP ?

30
PARTAGER

L’entreprise israélienne Nikuv International Projects (NIP) espère remporter un important marché de numérisation et de fabrication de documents administratifs en Centrafrique.

Mi-mars, ses dirigeants (des anciens agents du Mossad) ont présenté leur technologie pendant trois jours à l’hôtel Ledger de Bangui. Ce qui fait déjà grincer des dents.

Certains s’étonnent par exemple qu’il n’y ait eu aucun appel d’offres. « C’est prévu. Le processus n’est pas encore lancé, car d’autres sociétés, européennes, nous ont offert leurs services », répond Jean-Baptiste Koba, ministre conseiller à la présidence chargé des Investissements.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE