Centrafrique : les crimes impunis risquent de se répéter

Centrafrique : les crimes impunis risquent de se répéter

8
PARTAGER

Ce 15 février 2017, le ministre centrafricain de la Justice a annoncé la nomination de Toussaint Muntazini Mukimapa de la République démocratique du Congo (RDC) comme Procureur de la Cour Pénale Spéciale (CPS).

Ceci marque un pas important vers la concrétisation de cette cour hybride et vers la réalisation des attentes du peuple centrafricain de voir enfin jugés les suspects présumés auteurs des crimes de droit international commis pendant la crise de 2013.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE