Centrafrique : un pasteur tué et deux églises incendiées par une milice

Centrafrique : un pasteur tué et deux églises incendiées par une milice

14
PARTAGER

Les violences de ces derniers jours en Centrafrique ont été déclenchées par une opération militaire au cours de laquelle les forces de l’ONU et d’Afrique centrale ont tué un chef du Front Populaire pour la Renaissance de la République Centrafricaine (FPRC, autrefois Séleka).

Lors de l’opération militaire, Youssouf Sy, également connu sous le nom de “Big Man”, et un de ses lieutenants, ont été tués. Les militants du FPRC ont violemment réagi à l’annonce de la mort du leader. Ils ont pris d’assaut un centre de santé dans la capitale de la République centrafricaine Bangui, et ont incendié deux églises causant la mort d’au moins 5 personnes. Pasteur Jean-Paul Sankagui de l’Eglise du Christ en Centrafrique (ECC) a été tué à ce moment là.

Plus d’une vingtaine de blessés ont également été admis dans un centre de santé local, selon le Dr Michel Yao, coordinateur humanitaire des Nations Unies, et représentant de l’Organisation mondiale de la Santé.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE