Souvenirs d’une rencontre avec un futur cardinal

Souvenirs d’une rencontre avec un futur cardinal

14
PARTAGER

Parmi les 17 nouveaux cardinaux créés par le pape François lors du dernier consistoire, figure Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui en Centrafrique, que le président des Amis de Montserrat avait rencontré en 2012.

Les Amis de Montserrat qui sont allés, en 2012, en Centrafrique lors de l’envoi d’un container humanitaire, abondamment garni de dons de toutes sortes par les Meusiens, se réjouissent, car le pape François, lors du dernier consistoire, vient de nommer Monseigneur Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, cardinal.

Des légumes de son jardin

Le président des Amis de Montserrat avait eu la joie et le privilège de prendre un repas à sa table, sur la terrasse de son évêché, en compagnie du regretté abbé Louis-Roger Tchouanga, curé de Dun. Daniel Mayot se souvient de la simplicité de cet homme, alors administrateur du diocèse de Bangui. Lors de ce repas, l’on avait mangé des légumes de son jardin et un poulet de sa basse-cour, se souvient Daniel. En effet, là bas, en Centrafrique, évêques et curés ont un petit élevage pour leur permettre de subsister. L’évêque de Bambari Mgr Mathos possède quelques vaches !

L’abbé a été nommé évêque de Bangui par Benoît XVI en 2012. Il s’est fortement impliqué en compagnie de l’imam, lors des derniers événements de Centrafrique, n’hésitant pas à aller sur le terrain, afin de restaurer le dialogue entre les religions, en vue de pacifier les deux communautés. C’est peut-être cette implication, dans la recherche de la paix, qui lui valut la pourpre cardinalice.

Un parcours hors du commun

Quand on voit la rapide ascension du petit curé, de la congrégation des Spiritains, né le 14 mars 1967 à Bangassou, dans la brousse, au bord du fleuve Oubangui, qui est titulaire d’une licence de théologie obtenue à Paris au Centre Sèvres, qui fut aumônier des orphelins apprentis d’Auteuil, vicaire à Marseille entre 1998 et 2005, on peut se demander si la Divine Providence n’a pas de plan encore plus élaboré sur cet homme simple et très humain.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE