Centrafrique : l’Observatoire des Médias centrafricains satisfait du monitoring en 2016

Centrafrique : l’Observatoire des Médias centrafricains satisfait du monitoring en 2016

20
PARTAGER

BANGUI – L’observatoire des Médias en Centrafrique (OMCA), a présenté ce jeudi 19 janvier dans un atelier, le rapport du monitoring réalisé de janvier à décembre 2016. Il est ressorti que certains organes de presse ont été sanctionnés pour non application des textes du code d’éthique et de la déontologie du journalisme en Centrafrique. Globalement, il se dit satisfait du travail des médias.

L’Observatoire des médias, appelé tribunal des pairs travaille pour faire le monitoring des médias et a bénéficié de 8 100 000Fcfa du Centre de Dialogue Humanitaire (CDH) pour l’exercice 2016, un rapport présenté au partenaire en présence des journalistes et responsables des médias.

Dans le rapport, Gaël Ngouka Langandji, l’administrateur de l’OMCA a présenté un bilan en ces termes : « deux organes de presse écrite ont été sanctionnés, cinq autres ont été mis en demeure, un a été rappelé à l’ordre et aux principes fondamentaux du journalisme», a rappelé Gaël Ngouka Langandi.

En présentant le rapport du monitoring, Simon-Pierre Ndouba, Rapporteur général par Intérim de l’OMCA, a pour sa part souligné que « plusieurs manquements graves ont été enregistrés dans l’écriture journalistique publiés par certains médias. Ces manquements sont entre autres, outrages publiques, diffamations, plagiat et le refus d’observer les sanctions infligées à certaines entités de presse », a énuméré Simon Pierre Ndouba.

Crée en 2005, l’Observatoire des Médias en Centrafrique (OMCA) est la juridiction des paires journalistes qui veille sur le respect de l’éthique et de la déontologie.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE