Le sang ne doit plus couler en Centrafrique !

Le sang ne doit plus couler en Centrafrique !

30
PARTAGER

Lettre de condoléances du CCPR aux familles des soldats Onusiens morts dans l’exercice de leur fonction en Centrafrique

Le CCPR présente toutes ses condoléances aux familles des soldats Onusiens morts dans l’exercice de leur mission en Centrafrique. Ces mêmes condoléances sont adressées aux Nations Unies, à la MINUSCA dans son ensemble et aux Peuple Centrafricain.

Le sang ne doit plus couler en Centrafrique car toutes les conditions sont déjà réunies pour un répit, pour maintenant aborder un programme de développement.

-constatant que le Tchad a fermé ses frontières avec la Libye pour endiguer le repli de potentiel Jihadistes.
-constatant que le même pays d’Idriss Deby, ce paravent, connaît une situation socio-économique difficile, pourtant il est encore sur tous les fronts sans aucune aide du Gabon, de la RCA, du Congo-Brazzaville et le CCPR se demande à quoi sert donc la CEMAC ? Bientôt la MINUSCA va se muer en MINU-TCHAD (lire MIS NU TCHAD). Où est passé N Mandjim Jean Charles le cousin Tchadien? Où est passé Michel Amine qui n’a pas été ridicule aux dernières consultations électorales?
-constatant que BokoHaram est acculé et donc peut chercher un territoire de repli.
-constatant que la Ligue centrafricaine des droits de l’Homme (LCDH) est dans l’incapacité de produire un bilan sur les atteintes aux droits de l’homme en Centrafrique.
– constatant que le Gouvernement Centrafricain n’a aucune vision pour rassurer son Peuple.
-constatant que les décisions souveraines ne sont jamais prises et laissant la Société Civile et la Communauté internationale s’agiter.
-constatant que des élus de la Nation étaient allés rencontrer des Rebelles en fanfare sans rendre de compte.
-constatant que les Américains sont dans le sud-est de la République Centrafricaine depuis 10ans pour combattre la LRA de Joseph Kony sans, eux aussi, rendre de compte et le résultat est tangible. Sont-ils plutôt entrain d’exporter nos TRUMP d’éléphants? Dans ces conditions, le CCPR ne se privera pas d’accuser ces Américains à propos de ces attentats contre des soldats Onusiens en cause, (GI=LRA=Bandits armés ?).
-constatant que le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ne peut plus nourrir son monde avec des produits destinés aux cochons (soja, poudre d’œufs, maïs, norway, OGM).
-constatant que le paysan Centrafricain est empêché par ces mécanismes mondialisés entretenus par les Nations Unies de produire pour être auto-suffisant.
-constatant le Nouvel Ordre Mondial que nous propose le nouveau Président américain Donald Trump.
-constatant que la République Centrafricaine a été le premier théâtre d’exercice de MOSCOU capable d’influencer des élections démocratiques, en faveur des Tortues.
-etc…
Le CCPR remercie le secrétaire général adjoint de l’ONU sortant, Monsieur Hervé Ladsous qui à la fin de son mandat a compris les réalités centrafricaines, une pavée dans la marre? (RFI du 06/01/2017). A quoi sert finalement ce « Machin »? Pour preuve de notre scepticisme dans cette duplicité, des soldats Onusiens avaient tiré et tué des Centrafricains lors d’une manifestation pacifique à Bangui et l’ONU avait promis de rendre public les résultats de ses enquêtes, ce qui est resté lettre morte. Et le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Parfait Onanga-Anyanga qui sort aujourd’hui ses petits muscles, muscles de poulet qu’un Gargantua fidèle, dans les coutumes centrafricaines, peut en faire une bouchée dans les maquis de Boy-arab.
Le CCPR demande expressément à la France, aux Nations Unies de résoudre rapidement ce petit problème. Oui avec leur volonté, leur orchestration, tous les candidats aux présidentielles, à la législative avaient sillonné en toute sécurité le pays. Ils racontaient, promettaient La Paix la main sur le cœur avec « sincérité » donc. Et des ponts, des écoles, des routes, des chemins, des hôpitaux, élevages, agriculture…Un Nouveau Pays à construire -sur une autre Planète en ce 21è siècle? Le CCPR ne comprend pas ces parenthèses de PAIX et de Lâché de faisandés apparemment contrôlées. La République Centrafricaine est visiblement Victime d’un braquage national et international. Et le MLPC de Ziguélé a tout compris pour se limiter aux insultes, aux menaces, aux intimidations.
La traître négrière, l’esclavage, la colonisation, l’indépendance, la SDN (Société des Nations) étaient tous déjà marinés et enrobés en tenue de Fêtes et parfois au nom de DIEU TOUT PUISSANT. Et si Nicolas Sarkozy avait raison: l’homme noir ne rentrera jamais dans l’Histoire.
Michel Chantry, secrétaire-général du CCPR, le 07/01/2017
Copie:
-Action des chrétiens contre la torture (ACAT – RCA)
-Amnesty International
-Association des femmes juristes de Centrafrique (AFJC)
-Association des victimes de la LRA en Centrafrique (AVLRAC)
-Avocats Sans Frontières
-Civis et démocratie (CIDEM)
-Commission épiscopale Justice et Paix
-Enough Project
-Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH)
-GOUVERNEMENT CENTRAFRICAIN (RCA)
-Human Rights Watch
-Lead-Centrafrique
-Ligue centrafricaine des droits de l’Homme (LCDH)
-Mouvement pour la défense des droits de l’Homme et de l’action humanitaire (MDDH)
-Observatoire centrafricain des droits de l’Homme (OCDH)
-Observatoire pour la promotion de l’Etat de Droit – OPED

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE