Centrafrique : Un incendie criminel ravage le site de déplacés de Batangafo

Centrafrique : Un incendie criminel ravage le site de déplacés de Batangafo

16
PARTAGER

BATANGAFO, 28 décembre 2016 (RJDH) — Un incendie a ravagé le site des déplacés de Bagga dans la ville de Batangafo. 137 huttes sont réduites en cendre. L’acte s’est produit le 26 décembre 2016.

« Une rixe a opposé deux jeunes habitants le site de Bagga à Batangafo. Au cours du combat, l’un des jeunes a poignardé à mort son adversaire », a rapporté un témoin de la scène. « Furieux, les parents de la victime pour se venger ont incendié la hutte du bourreau. Le feu s’est propagé dans le site pour détruire les autres tentes d’habitation », indique-t-il.

Indignée, la Coordination des affaires humanitaires (OCHA) qualifie cet incendie de « criminel ». Selon le bilan d’OCHA, « 165 ménages ont été touchés et 137 huttes totalement réduites en cendres. Au 27 décembre, il y avait 921 personnes déplacées sans abri. Les acteurs humanitaires évaluent les besoins et programment la réponse ».

Des sources concordantes indiquent que trois personnes sont mortes suite à cet incident sur le site des déplacés de Batangafo et 52 autres blessées. Au moins 500 personnes vivent encore sur ce site et la situation des blessés reste critique du fait que plusieurs ONG ont quitté la localité à cause de l’insécurité.

C’est le quatrième incendie déclaré sur les sites à Batangafo en intervalle d’un an. Le dernier cas est survenu le 10 février 2016 où plus de 449 familles déplacées ont perdu leur abri et leurs biens.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE