20 milliards de FCFA de la BDEAC pour la route Cameroun-Congo

20 milliards de FCFA de la BDEAC pour la route Cameroun-Congo

18
PARTAGER

La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), financera à hauteur de 20 milliards de FCFA, la construction de la route Djoum (Sud) du Cameroun destinée à servir de liaison avec le Congo voisin, a-t-on appris mardi auprès du ministère camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire.

Il s’agit d’un tronçon de 85 km qui fait partie d’un ensemble de 651 km devant relier les villes de Sangmélima au Sud du Cameroun à Ouesso au Nord du Congo.

L’accord signé entre le gouvernement camerounais et les responsables de l’institution bancaire d’Afrique centrale rentre en droite ligne du programme triennal 2015-2017 qui met un accent particulier sur le développement des infrastructures routières entre les différents pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Le manque d’infrastructures de communication adéquates constitue un frein à l’intégration communautaire en zone CEMAC, notamment entre le Cameroun, la Centrafrique, le Congo et le Tchad qui ont supprimé le passeport pour leurs ressortissants.

Tout le contraire du Gabon et de la Guinée équatoriale qui continuent à exiger ce document de voyage.

Conséquence de cette situation, le volume des échanges intracommunautaire est insignifiant, moins de 5 pour cent entre les six pays – Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad – d’après la Commission de la CEMAC.

MBOG/cat/APA

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE