Centrafrique : Des professionnels de médias outillés sur le Journalisme Humanitaire

Centrafrique : Des professionnels de médias outillés sur le Journalisme Humanitaire

20
PARTAGER

Bangui — Une dizaine de journalistes est formé depuis lundi 21 Novembre au siège d’Internews sur le Journalisme Humanitaire. L’objet est de favoriser un meilleur traitement des informations humanitaires et liées aux épidémies. C’est une initiative de l’ONG internationale Internews sur financement du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La République Centrafricaine traverse une crise sécuritaire et beaucoup des journalistes traitent des informations politiques et sécuritaires au détriment des informations liées à l’épidémie. L’ONG internationale Internews et PNUD, entendent former les journalistes sur les connaissances et les techniques de traitement de l’information liées à l’épidémie tels que le choléra déclarée dans le pays depuis le 10 août 2016.

Jérémie Soupou, directeur par intérim d’Internews présente les objectifs de cette formation en ces termes : « L’objectif recherché est que les journalistes comprennent davantage la mission des humanitaires et, nous pensons qu’à partir de la compréhension de la mission des humanitaires, ils vont aider la population à comprendre aussi pourquoi les organisations humanitaires sont là. Et aussi, que ces journalistes améliorent leur traitement de l’information liée à l’épidémie du choléra en Centrafrique », a-t-il présenté.

L’ONG Internews stimule les journalistes à s’intéresser davantage à l’action humanitaire, « vous allez comprendre comme moi que depuis que le choléra est déclaré, ce sont des ONG qui font des spots pour diffuser dans les stations radios. Mais les journalistes ne produisent pas assez sur cette épidémie. Donc, notre attente après cette formation, est que les journalistes s’intéressent davantage aux questions liées au choléra », précise le directeur par intérim d’Internews.

Durant les trois premiers jours, les participants ont été entretenus sur la connaissance générale de l’humanitaire, le principe humanitaire, l’action humanitaire, les techniques du journalisme humanitaire. Le droit international humanitaire leur a été également développé.

Les descentes et collectes d’informations sur le terrain ainsi que les productions audio vont meubler la suite de cette formation. Cette formation des journalistes s’effectue trois mois après que le gouvernement ait déclaré l’épidémie de choléra le 10 Aout 2016.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE