Centrafrique : Le site des déplacés de Kaga-Bandoro attaqué par les ex-Séléka

Centrafrique : Le site des déplacés de Kaga-Bandoro attaqué par les ex-Séléka

138
PARTAGER

BANGUI, 12 octobre 2016 (RJDH)—Le site des déplacés de Kaga-Bandoro qui se trouve à l’évêché, a été attaqué par des combattants de l’ex-Séléka, a-t-on appris de sources concordantes. Difficile en ce moment d’avoir le bilan précis de cette attaque.

L’attaque du camp fait suite, selon des sources religieuses au meurtre d’un combattant de l’ex-Séléka qui voulait braquer sur le site « dans la nuit du mardi au mercredi, un ex-Séléka a été tué parce qu’il tentait de braquer des déplacés. C’est après sa mort que ses frères d’armes ont attaqué le site pour le venger. C’est ce que nous savons pour le moment » a confié au RJDH, un religieux qui a pu entrer en contact avec la communauté religieuse de Kaga-Bandoro.

Cette attaque, de sources humanitaires, a créé la panique dans la ville « la panique a été générale dans la ville suite à cette attaque. Les collègues humanitaires qui sont sur place sont difficilement joignables » a confié un humanitaire à Bangui.

Difficile pour le moment d’avoir une idée sur le bilan de cette attaque même si certaines sources non officielles parlent de plusieurs morts au moins une dizaine et d’importants dégâts matériels. La Minusca, lors de sa conférence de presse de ce jour, n’a pas pu non plus établir un bilan. Elle s’est contentée d’annoncer la maitrise de la situation par les forces internationales qui sont sur le terrain à Kaga-Bandoro.

L’attaque du site des déplacés de Kaga Bandoro intervient au lendemain de la ville morte imposée par la Séléka dans plusieurs localités sous son contrôle. C’est la deuxième vague de violence signalée dans cette ville du centre en l’espace d’un mois.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE