Les députés adoptent le budget rectificatif de 2016 à hauteur de 209...

Les députés adoptent le budget rectificatif de 2016 à hauteur de 209 milliards de francs CFA

14
PARTAGER

Bangui- Les députés centrafricains ont dénoncé l’insécurité qui a une incidence négative sur le recouvrement des taxes, au moment du vote positif en faveur du budget rectificatif de 2016 lors de la clôture de la 4ème session extraordinaire de l’assemblée nationale, lundi 26 septembre 2016, à Bangui.

L’objectif de cette 4ème session extraordinaire de l’assemblée nationale est d’amender le collectif budgétaire de l’année 2016 qui s’élève désormais à 209 milliards de francs CFA.

Le Président de la commission Finances, Plan et Economie, le député Martin Ziguélé, a incité ses collègues à un vote massif visant l’adoption dudit budget amendé et a invité les Centrafricains à œuvrer pour la paix.

Il a mis un accent particulier sur le fait que le budget est essentiellement fiscaliste à hauteur de 160 milliards de francs CFA collectés essentiellement à Bangui et sur le corridor Bangui Garoua Boulaï, pendant que le reste du pays est sous le contrôle des groupes armés, qui y imposent leur loi.

Il a prêché la paix pour que le gouvernement puisse disposer de toutes les opportunités de ressources provenant de l’ensemble du territoire afin de lui donner la possibilité de réponde aux nombreuses attentes du peuple centrafricain.

Il est à noter que le collectif budgétaire a été présenté puis défendu devant les députés par le ministre en charge des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra.

François BIONGO

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE