Compromettre l’avancée des travaux d’exploration du pétrole et maintenir l’embargo fictif pour...

Compromettre l’avancée des travaux d’exploration du pétrole et maintenir l’embargo fictif pour bloquer les FACA

16
PARTAGER

J’ai fait un rêve ! J’ai rêvé que les désordres de ces derniers à Bangui et à l’intérieur du pays visent deux objectifs : Compromettre l’avancée de l’exploration dans les sites pétroliers et empêcher la levée de l’embargo qui bloque les Forces Armées Centrafricains (FACA), pourtant un acquis. Mais rien ne brisera la cohésion et la dynamique de tourner la page des moments sombres car, nous sommes déjà passés sur l’autre rive que le Pape François nous avait recommandé lors de sa visite à Bangui en novembre 2015. Ce ne sont que des manœuvres des Centrafricains jaloux, activées par certaines puissances qui ne veulent pas de la paix et du retour des Forces Armées Centrafricaines, afin de leur permettre de piller un peu plus le pays et de garder les positions stratégiques pour garantir leurs fonds d’affaires. Je ne suis pas un ange mais un rêveur. Observez juste ceci : A l’annonce de la reprise d’exploration des sites pétroliers, des ex-Séléka se regroupent autour de ces zones voire se battent pour les occuper. A l’annonce de la levée prochaine de l’embargo, les attaques contre les positions des forces de sécurité intérieure et les tirs reprennent à Bangui. Si les FACA interviennent, l’embargo ne sera pas levé. Le rapt des policiers n’est que la fumée qui cache le feu. Comprenons et traitons autrement cette affaire.

Fridolin NGOULOU

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE