Communiqué de presse du PARC

Communiqué de presse du PARC

9
PARTAGER

Depuis plusieurs jours, notre pays a renoué avec la violence meurtrière. De Bangui a Ngaoundaye, en passant par Obo, Ippy, Bambari, Bang, et Kaga Bandoro, de paisibles citoyens et éléments des forces de sécurité intérieure sont sauvagement assassinés ou violentés. Pourtant, depuis les élections de 2015-2016, contre tout pronostic, le peuple Centrafricain a montré au monde entier sa volonté de tourner définitivement une page dramatique de son histoire et de s’engager sur la voie de la réconciliation nationale et du progrès social et économique. C’est hélas sans compter les démons de la division autres forces du mal.

Le Parti pour la Renaissance Centrafricaine (PARC) condamne avec la plus grande fermeté ces actes barbares et lâches commis par des groupuscules armés qui cherchent à déstabiliser et à replonger notre pays dans le chaos.

Le PARC adresse ses sincères condoléances aux familles endeuillées par ces dramatiques événements, et demande aux autorités de notre pays de tout mettre en œuvre pour pourchasser les auteurs de ces exactions et les remettre entre les mains de la justice afin qu’ils répondent de leurs forfaits.

Le peuple Centrafricain saura rester debout, fort et uni et s’opposera à toute déstabilisation de son pays, comme il l’a fait dans un passé récent.

Le 20 Juin 2016.

Pour le Parti pour la Renaissance Centrafricaine (PARC)

Pr. Gaston Mandata N’GUERKATA

Président

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE