Centrafrique : Les parents des policiers pris en otage, s’inquiètent et appellent...

Centrafrique : Les parents des policiers pris en otage, s’inquiètent et appellent à leur relaxe

13
PARTAGER

BANGUI, 21 juin (RJDH)—Les parents des six policiers pris en otage au Km5 se disent inquiets. Ces derniers disent compter sur le gouvernement pour la libération des otages.

Jonas, neveu d’un des otages a confié au  RJDH que depuis dimanche, les parents sont sans nouvelles des otages « nous n’avons aucune nouvelle depuis dimanche. Le gouvernement ne nous a pas encore situé sur la situation des otages » explique-t-il avant d’exprimer son inquiétude « nous sommes inquiets depuis dimanche mais à cause de ce qui est arrivé hier au Km5, les parents sont encore plus inquiets ».

Ce dernier appelle le gouvernement à tout mettre en œuvre pour obtenir la libération des otages « ce que nous attendons, c’est la libération des otages. Le gouvernement doit s’investir à fond pour obtenir cette libération » souhaite-t-il.

Un autre proche se dit opposé à la fermeté du département de la sécurité publique. Pour lui, cette fermeté est dangereuse pour les otages « nous avons suivi le ministre de la sécurité publique qui exclut les négociations avec les ravisseurs. Je pense que cet élan est dangereux pour les otages car les ravisseurs peuvent les tués. C’est pourquoi j’appelle le gouvernement au calme » explique ce dernier.

Les six policiers du commissariat du 3ème arrondissement de Bangui ont été pris en otage le dimanche dernier lorsqu’ils escortaient une équipe d’éleveurs peulhs venus de Bambari. Le groupe du chef des miliciens Issa connu sous le nom de 50-50 serait derrière cette prise d’otage.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE