Centrafrique : MSF annonce la suspension de ses activités médicales non essentielles

Centrafrique : MSF annonce la suspension de ses activités médicales non essentielles

7
PARTAGER

BANGUI, 20 juin 2016 (RJDH) —L’ONG MSF va suspendre pour trois jours ses activités sur toute l’étendue du territoire centrafricain. Cette suspension d’activités sera effective d’ici le mercredi 22 juin 2016. L’annonce a été faite ce matin lors d’une conférence de presse par les chefs de mission des cinq sections de MSF.

Cette suspension est décidée, selon Emmanuel Lampaert chef de mission MSF/ Belgique pour attirer l’attention des autorités sur les problèmes que subissent les différentes sections de l’ONG «ayant pris le temps pour le deuil, nous voulons entendre et faire entendre ce cri de détresse et ce constat que le travail humanitaire devient davantage le plus précaire en RCA. Ainsi, les Médecins Sans Frontière ont pris la décision de suspendre pour une durée de trois jours sur l’ensemble du pays, les activités médicales non essentielle », a t-il annoncé.

Cette suspension concerne « les consultations externes, les consultations préventives, les planifications prénatales et les campagnes préventives de vaccination » précise Emmanuel Lampaert.

MSF annonce la suspension de ses activités médicales non essentielles trois jours après l’attaque d’un convoi de l’ONG entre Sibut et Grimari.

Pour Emmanuel Lampaert, cette attaque montre les difficultés et les défis du travail humanitaire en République Centrafricaine.

De sources proches de MSF, les ambulances vont continuer à circuler pendant ces trois jours « les interventions chirurgicales d’urgence, les consultations prénatales vont aussi être maintenues » a expliqué une de ces sources.

L’attaque du convoi de MSF ayant causé la mort d’un des chauffeurs de cette ONG est intervenue après une attaque contre un autre convoi le 18 mai 2016 à Kouki. Un chauffeur de MSF avait aussi été tué par les hommes armés.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE