RCA : une diplomatie active pour relancer le pays !

RCA : une diplomatie active pour relancer le pays !

4
PARTAGER

Depuis son élection à la tête du pays, le président TOUADERA a effectué plusieurs voyages à l’étranger, notamment en Afrique dans la sous-région, en Europe, et en Amérique.
Tous ces voyages à l’étranger démontrent la volonté du nouveau président centrafricain à œuvrer sur la voie du développement et de la relance économique de notre pays.
Dans l’axe 9 de son Projet de Société « CENTRAFRIQUE UNIE, DEBOUT POUR L’ÉMERGENCE », le président TOUADERA s’était engagé à promouvoir une diplomatie dynamique pour favoriser une intégration sous-régionale et régionale, et assurer une meilleure vitrine de notre pays à l’extérieur au profit de la population centrafricaine.
Héritant d’une situation catastrophique suite aux trois années de crise qu’a connues le pays, le président TOUADERA et son gouvernement se sont fixés deux premières priorités : La SECURITE et la RELANCE ECONOMIQUE.

La relance de notre économie passe par le retour des bailleurs de fonds. Habitué à résoudre des équations mathématiques, le professeur TOUADERA a vite compris que la solution principale pour résoudre les problèmes économiques du pays se trouve se trouve à l’extérieur, et que mener une diplomatie active est la meilleure façon d’attirer les investisseurs.

Cette démarche et cette vision du président TOUADERA visent avant tout à rassurer nos partenaires et amis de la RCA sur le climat des affaires et à leur redonner confiance, après le retour à l’ordre constitutionnel et la mise en place des institutions légitimes.
Grâce à cette offensive diplomatique du président centrafricain, une Table Ronde des bailleurs de fonds consacrée à la République Centrafricaine se tiendra au mois de novembre à Bruxelles, en Belgique. Cette Table Ronde devra ouvrir la voie, pour notre pays, à des nouvelles perspectives en termes de stabilité et de relance économique.

Chibazo Théophilus OKOYE
Montpellier, le 15 juin 2016 !

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE