Ngaoundaye (Nord-Est): une dizaine de morts dans une attaque

Ngaoundaye (Nord-Est): une dizaine de morts dans une attaque

10
PARTAGER

La Centrafrique n’en a pas fini avec ses vieux démons de l’insécurité. Une attaque perpétrée par des individus identifiés comme des Peuls et des éléments de l’ex-Séléka dans le Nord-est du pays aurait fait 10 victimes et de nombreux blessés.

Des affrontements entre les populations de la région de Ngaoundaye au Nord-est de la Centrafrique et des hommes armés, peuls et ex-séléka ont fait des morts. Ces derniers voulant traverser la localité pour rallier la frontière camerounaise ont été confrontés à la résistance des autochtones. Les rixes ont fait dix victimes et plusieurs blessés. Conséquence, les assaillants sont désormais maîtres des lieux et les populations se sont réfugiées dans les localités voisines et la brousse.

A en croire les sources sécuritaires, le calme n’est pas encore revenu dans la région et un détachement de la Gendarmerie devrait y être déployé.

C’est l’attaque la plus meurtrière dans le pays depuis l’élection de Faustin Archange Touadéra. Ce dernier a fait de la sécurisation de toute la Centrafrique une mission première, mais se heurte à une vive résistance des ex combattants des milices ex séléka et anti-balaka. Une opération de profilage professionnelle afin de réinsérer ces derniers a tourné court. Aussi des attaques portant la marque de ces groupes armés endeuillent fréquemment le pays.

Waliyullah T.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE