Ngaoudaye: la ville attaquée par des ex-Séléka

Ngaoudaye: la ville attaquée par des ex-Séléka

4
PARTAGER

La ville de Ngaoudaye, une ville de l’extrême nord-ouest de la RCA a été attaquée ce matin par des éléments de l’ex-Séléka positionnés depuis quelques jours aux périphéries de la ville

Les ex-Séléka seraient entrés dans la ville très tôt ce matin à bord des motos. Selon le député de Ngaoudaye, Bernard Dillah, ces ex-Séléka se sont positionnés depuis quelques journées à l’entrée de la ville « c’est depuis une semaine que nous avons l’information de leur présence à quelques kilomètres de la ville. Ils projetaient d’attaquer, c’est ce qu’ils ont fait ce matin », a-t-il expliqué.

Bernard Dillah parle de dégâts énormes causés par les assaillants « les informations que j’ai font état de plusieurs maisons brulées. Ce sont les ex-Séléka qui contrôlent la ville au moment où je vous parle. Il y avait un petit effectif de gendarmes mais que peuvent-ils faire face aux renforts qui sont venus de Kabo, Paoua et autres ? La population est en débandade », a précisé l’honorable.

Il est difficile d’entrer en contact avec les habitants de Ngaoudaye faute de réseau. Selon un humanitaire joint à Paoua, les réseaux téléphoniques de Ngaoudaye auraient été coupés par les assaillants. Difficile d’avoir une idée précise sur la situation réelle de la ville.

Une source proche du ministre de la sécurité publique a confié au RJDH qu’une équipe de gendarmes a été dépêchée dans cette ville, il y a quelques jours. Cette source dit n’être pas en mesure en ce moment de confirmer cette information. Le ministre de la Sécurité publique n’a pas été joignable de la journée pour donner des précisions. De sources indépendantes, les ex-Séléka menacent depuis deux semaines d’entrer dans la ville de Ngaoudaye. Une première tentative a été repoussé, la semaine dernière par un groupe de jeunes auto-défenses de la ville.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE