Centrafrique : Un programme « Familles d’Accueil Transitoire » pour réunifier...

Centrafrique : Un programme « Familles d’Accueil Transitoire » pour réunifier les enfants perdus pendant la crise

9
PARTAGER

Bangui, 15 juin 2016 (RJDH) — L’ONG Plan International a pendant la conférence de presse du mercredi 15 juin dernier présenté  les activités menées auprès des enfants, notamment les actions visant à réunifier les enfants séparés de leurs parents pendant la crise.  Ces actions sont présentées dans le cadre de la journée de l’Enfant Africain.

D’après Henri Noël Tatangang, chef de mission de l’ONG Plan International, leurs activités sont menées en Centrafrique pour aboutir à la réunification des enfants avec leurs parents, « depuis deux ans, nous avons réalisé beaucoup d’activités pour la réunification des enfants et leurs enfants. Nous avons aussi aidé une centaine de mille d’enfants dans le cadre du retour à l’école, de la prévention contre les abus, de la connaissance de leurs droits », a-t-il souligné.

Pour le chef de mission, le renforcement du système communautaire de protection de l’enfance, l’appui au ministère de l’éducation avec des programmes de seconde chance pour récupérer les enfants en déperdition scolaire, ont été menés au comité du programme Familles d’Accueil Transitoire qui s’occupe des enfants perdus et vulnérables.

« Les conflits et crises en Afrique : Protégeons les droits de tous les enfants », est le thème universel retenu pour la célébration de cette année.  Plan International a aussi organisé une série d’activités pour permettre aux enfants de s’exprimer à travers les danses, les chants, les poèmes ect, dans le 6e arrondissement de Bangui, à Bossangoa et Berberati ce 16 juin 2016.

L’ONG Plan International est implantée en RCA depuis mai 2014. Elle est présente à Bangui et dans les préfectures de la Mambéré-Kadéi, l’Ouham et la Lobaye.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE