Centrafrique: Des enfants du M’poko assistés par le mouvement d’action des jeunes...

Centrafrique: Des enfants du M’poko assistés par le mouvement d’action des jeunes et l’ACABEF

6
PARTAGER

BANGUI, 16 juin 2016 (RJDH)—Les enfants du site des déplacés de M’poko ont reçu ce matin un don de l’association mouvement d’action pour les jeunes (MAJ) et de l’Association Centrafricaine pour Le Bien Etre Familial (ACABEF). Ceci pour contribuer au bien-être de ces enfants après les crises militaro-plitiques que  la Centrafrique a connues.

Ce don est composé des kits scolaires  à savoir: cahiers, stylos, ardoises et des craies. Il rentre dans le cadre de la célébration de la journée de l’enfant africain.

Berthe Dada, coordonnatrice du mouvement d’action des jeunes revient sur l’objectif de cette remise en ces termes:  « Nous avons voulu apporter un soutien d’abord moral aux enfants de ce site à travers des jeux concours et les danses. C’est aussi pour sensibiliser les parents sur le respect des droits de l’enfant.  Nous aimerions à ce que ces enfants soient aussi heureux comme les autres, qu’ils acceptent leur condition de vie sur le site  et de leur faire savoir qu’ils ne sont pas abandonnés ».

Elle a aussi expliqué les raisons du choix du site de M’poko pour cette activité, « le site de M’poko est le plus grand site de Bangui et les déplacés qui sont là sont les plus touchés par cette crise. Sur ce site,  on trouvera des enfants qui ne savent où se trouve leurs parents, les orphelins et autres», dit-elle.

Anicette Namséné, l’une des bénéficiaires  de 10 ans en classe de CE2, dit avoir trouvée satisfaction par rapport à ce don, “ je suis orpheline totale et depuis que je suis sur le site de M’poko, je ne vie que grâce aux divers dons des ONG. Aujourd’hui, le mouvement d’action des jeunes m’a doté en fourniture scolaire pour l’année prochaine, je suis très contente, je rends grâce à Dieu” s’exprime-t-elle.

Le mouvement d’action pour les jeunes (MAJ) et l’Association Centrafricaine Pour Le Bien-être Familial (ACABEF), comptent poursuivre leurs activités sur d’autres sites des déplacés dans les prochains jours.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE