Centrafrique : Le général Romain Guitizia mis en cause dans l’agression du...

Centrafrique : Le général Romain Guitizia mis en cause dans l’agression du rappeur Vey-Zo rejette les accusations

14
PARTAGER

BANGUI, 10 Juin 2016(RJDH)– Le Général Romain Guitizia, Médecin au ministère de la Défense Nationale, mis en cause au sujet de l’agression de l’artiste rappeur Voy-Zo le 7 Juin dernier, a fait un démenti ce vendredi 10 juin 2016. Cependant, le Coordonnateur du Collectif des Rappeurs Centrafricains Crépin Azouka qualifie « d’acte d’odieux » cette agression.

Romain Guitizia, interrogé par le RJDH ce vendredi 10 juin 2016, a expliqué les circonstances de l’agression de ce rappeur en ces termes : « trois jeunes étaient devant le véhicule d’un officier de police et parmi eux, un était assis sur le véhicule en tenant en main une bouteille d’alcool. Et il y avait eu altercation entre le chauffeur et le jeune qui avait tenu des propos injurieux à cet officier. Je suis venu juste pour intervenir afin de ramener les uns et les autres à la raison, malheureusement le jeune s’en est pris à ma personne en m’insultant, même l’intimité de ma mère ».

Pour lui, le jeune a été conduit à la section de recherche et d’investigation de la gendarmerie par les éléments de cet officier, « je suis allé le lendemain pour le voir, les gens m’ont fait entendre qu’il a été conduit à l’hôpital communautaire pour les soins ».

Selon les informations du RJDH, je jeune aurait tenu des propos durs qui auraient conduit à sa torture à la gendarmerie. L’officier dont ses éléments ont conduit ce jeune n’a pas été joignable. A la gendarmerie où le RJDH s’est rendu, c’est le silence au sujet de cette agression.

Le jeudi 09 juin dernier, le  Coordonnateur du Collectif des Rappeurs Centrafricains, Crépin Azouka a condamné cette agression qu’il qualifie « d’odieux » en mettant en cause le Général Romain Guitizia. Pour selon lui, « le jeune rappeur ne représente aucun danger pour le public. C’est juste une discussion qu’il a eu et c’est ainsi qu’il a été agressé par des forces de l’ordre nationales sur instruction du Général Romain Guitizia devant la scène» a-t-il dit.

C’est le dimanche 7 juin 2016 que le jeune artiste rappeur a été embarqué suite à des discussions devant le complexe sportif 20.000 Places à Bangui et conduit à la gendarmerie. Son état de santé ne s’est pas encore stabilisé selon ses proches.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE