Une ONG accuse les soldats congolais de meurtres en République centrafricaine

Une ONG accuse les soldats congolais de meurtres en République centrafricaine

5
PARTAGER

Des soldats de République du Congo, œuvrant pour le maintien de la paix en Centrafrique au nom de l’Union africaine, ont tué au moins 18 personnes, y compris des femmes et des enfants, entre décembre et juin 2013 à Boali et dans d’autres localités de RCA. Telles sont les conclusions d’un rapport de l’ONG Human Rights Watch publié mardi 7 juin 2016.

Les crimes rapportés par HRW ont eu lieu pendant que les soldats congolais servaient dans le cadre de la mission de maintien de la paix de l’UA en République centrafricaine. Pour Lewis Mudge, chercheur sur l’Afrique à Human Rights Watch, les preuves sont solides et arrivent de manière croissante.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE