Centrafrique : les autorités de la Nana Gribizi s’activent pour consolider la...

Centrafrique : les autorités de la Nana Gribizi s’activent pour consolider la cohésion sociale aux Mbrès

8
PARTAGER

MBRES—Les autorités de la Nana-Gribizi, les organisations de la jeunesse, des femmes s’activent pour consolider la paix et la cohésion sociale, dans la sous-préfecture des Mbrès. Une réunion y relative s’est déroulée lundi le 6 juin pour parler du vivre ensemble entre les habitants et les groupes armés Anti-Balaka et ex-Séléka.

Selon un participant, le préfet de la Nana Gribizi Gaston Yendémo, « dans sa perspective de rechercher de la paix, a organisé cette rencontre, tout en impliquant la Minusca dans ce processus de recherche des voies et moyens pour un retour définitif de la sérénité. Au cours de cette réunion, la question du DDR a été abordée », a fait savoir la source.

Les participants ont relevé que les femmes doivent aussi s’impliquer dans le retour de la paix, les jeunes ont leur rôle à jouer dans ce processus et la Minusca pour appuyer ce processus. Donc, il est important que les parties prenantes se rencontrent régulièrement pour discuter de la question.

Le président de la délégation spéciale de la ville des Mbrès Pierre Ousman, a relevé que la sécurité et le vivre ensemble, constituent un moyen efficace pour un retour définitif de la paix en Centrafrique en général et aux Mbrès en particulier, « les Anti-Balaka et les ex-Séléka ont le devoir de s’entendre afin que la population retrouve sa liberté d’aller et de venir. Le processus du DDR devrait s’accélérer pour que les groupes armés soient désarmés », a-t-il suggéré.

Plusieurs réunions entrant dans le cadre de la cohésion sociale ont été organisées par les autorités de la ville des Mbrès. Cette tentative de réconciliation se poursuit encore avec la détermination des autorités de la ville.

La ville des Mbrès a été aussi fortement touchée par les violences entre les groupes armés, mettant en difficulté le vivre ensemble.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE