Centrafrique : les acteurs du réseau d’alerte précoce en formation à Berberati

Centrafrique : les acteurs du réseau d’alerte précoce en formation à Berberati

10
PARTAGER

BERBERATI— Dans le cadre de la mise sur pied du réseau d’alerte précoce au niveau communautaire, la Minusca a organisé un atelier de formation du 07 au 08 juin au centre culturel catholique de Berberati à l’intention des acteurs de ce réseau.

Cet atelier est organisé par la division des affaires civiles de la Minusca. La formation a regroupé 100 participants membres des points focaux du réseau d’alerte précoce venus de Sosso Namkomo, Gamboula, Nandonbon, Mokomba et Berbérati.

D’après Guillaume Pilet, chef de bureau par intérim à Minusca, « l’objectif général est de faciliter la mise en œuvre du réseau communautaire d’alerte précoce, fonctionnel en renforçant la capacité des acteurs du système en vue d’améliorer la protection des civiles ».

Les modules comme la mise en place du réseau communautaire, violence à l’égard des femmes et enfant, la réparation puis la protection des civils ont été beaucoup plus développés.

Didier Gbabézé, un des participants trouve important cet atelier, « je suis très content de prendre part. L’atelier a été très bénéfique pour moi dans l’ensemble, surtout le travail qui nous attend ».

Des outils de sensibilisation ont été remis aux participants à la fin de la formation. Ces derniers sont invités à utiliser ces outils qui vont leur permettre d’éradiquer les violences faites à l’égard des femmes des enfants et autres.

A Berberati, la protection des civils est primordiale pour un retour définitif de la paix dans la localité.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE