Centrafrique : le président Touadera inaugure le complexe scolaire international ...

Centrafrique : le président Touadera inaugure le complexe scolaire international Centrafricano-Turc

18
PARTAGER

Le complexe scolaire international Centrafricano-Turc est désormais opérationnel. Le président élu de Centrafrique, Faustin Archange Touadera a inauguré, le samedi 4 juin 2016 à Bangui, cette infrastructure moderne de l’éducation en RCA.
La cérémonie inaugurale du complexe scolaire international Centrafricano-Turc a été mise sous le haut patronage du président Faustin Archange Touadera qui a honoré de sa présence. C’est en présence de nombreuses personnalités du pays dont le premier ministre Simplice Sarandji accompagné de quelques membres du gouvernement, du corps diplomatique, et du Consul de la Turquie en Centrafrique que la cérémonie a eu lieu.
Après l’érection de deux immeubles situés sur l’avenue Boganda accueillant la maternelle le primaire et le secondaire, un autre immeuble est encore érigé sur le site du cité Veret. Ce nouvel immeuble va abriter le cycle secondaire. Et contrairement à ce qu’on dit, ce joyau assorti d’une architecture splendide est bel et bien l’œuvre d’un architecte centrafricain, en la personne de M. NGOUAMIDOU. De la classe de 6ème au Terminal, ce joyau complexe éducatif offre un cadre moderne d’étude aux élèves ayant reçu le concours d’entrée en 6ème en République Centrafricaine.
« La date d’aujourd’hui sera marquée dans les annales de notre Institution et gravée sur la plaque commémorative que vous allez vous faire l’honneur de dévoiler tout à l’heure » a déclaré Yasac GEÇING, le Directeur Général du complexe scolaire international Centrafricano-Turc à Bangui.
C’est en 2004 que l’ONG DUHA (Aurore) a posé sa valise en République Centrafricaine. Elle a sans hésité, décidé de commencer ses activités dans le secteur de l’éducation , considérant que c’est par cette voie qu’elle peut valablement contribuer au progrès du niveau de vie individuel et collectif de la population centrafricaine.
« Après le pain, l’éducation est le premier besoin d’un peuple a dit Georges DANTON, homme politique français. Une société hautement éduquée est capable d’un travail plus efficient ; elle imite et innove plus volontiers. C’est dans ce sens que l’écrivain français Victor HUGO disait qu’un enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne » a cité Yasac GEÇING avant de saluer la présence du président Touadera, le premier ministre Simplice Sarandji à cette cérémonie inaugurale : « Comme enseignant et comme Recteur de l’Université de Bangui, vous avez consacré la majeure partie de votre existence à former la jeunesse pour permettre à la République Centrafricaine de disposer d’un capital humain de qualité pour son développement ».
Le président Faustin Archange Touadera a décoré les cadres institutionnels du complexe scolaire international Centrafricano-Turc pour leur contribution dans l’éducation en Centrafrique. Sous votre impulsion, nous sommes encouragés, nous partenaires du secteur de l’éducation à œuvrer davantage pour relever les défis de ce secteur. Votre présence personnelle à cette cérémonie d’inauguration constitue pour nous une source d’énergie ».
L’immeuble du complexe est équipé de tout ce qu’il faut pour l’encadrement des élèves. Le complexe dispose des laboratoires, salles d’informatique et de cinéma, de multimédia, d’un espace sportif mais aussi la salle de conférence de 400 places pourrait accueillir des réunions internationales qui n’a rien à envier à une institution de même nature d’Europe ou d’Amérique.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE