Foot Afrique FIFA: Blatter, Platini et Chung Mong-Joon suspendus ?

Foot Afrique FIFA: Blatter, Platini et Chung Mong-Joon suspendus ?

3
PARTAGER

La Commission d’Ethique de la FIFA réunie depuis lundi et ce jusqu’à vendredi prochain pour statuer sur les cas de Sepp Blatter, Michel Platini et Chung Mong-Joon pourrait avoir la main lourde. D’après les médias britannique, la Commission recommanderait une suspension de 90 jours pour les trois responsables.

Blatter est visé personnellement depuis fin septembre par une procédure pénale suisse pour un versement présumé illégal de deux millions de francs suisses (1,8 million d’euros) en faveur de Michel Platini, président de l’UEFA (Fédération européenne de football) et favori à sa succession. Mais le Suisse a rejeté toute démission avant le 26 février 2016 et les nouvelles élections à la FIFA.

D’un autre côté, Chung avait confirmé mardi que la commission d’éthique enquêtait sur son compte dans le cadre de l’attribution du Mondial 2022, pour lequel on lui reproche d’avoir voulu favoriser la Corée du Sud.

Sollicités par l’AFP, les porte-parole de la chambre d’instruction et de la chambre de jugement de la Commission d’éthique, ainsi que de la FIFA, se sont refusés à tout commentaire. C’est l’Allemand Hans-Joachim Eckert, président de la chambre de jugement de la commission d’éthique de la Fifa, qui devrait décider ce jeudi.

Si ces suspensions sont confirmées, cela bouleverserait le casting de l’élection du 26 février prochain. Ce qui pourrait ouvrir la porte aux autres candidats: le prince jordanien Ali bin Al Hussein, l’ancienne star du football brésilien Zico, le président de la Fédération du Liberia, Mussa Bility ou encore le Sud-Africain Tokyo Sexwale, ancien compagnon de cellule de Nelson Mandela, nommé récemment à la tête du Comité de surveillance de la Fifa pour Israël et la Palestine.

 

 

Africa Top Sports

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE