Centrafrique : La sous-représentativité des femmes dans le bureau de l’Assemblée Nationale...

Centrafrique : La sous-représentativité des femmes dans le bureau de l’Assemblée Nationale dénoncée par des politiques

23
PARTAGER

BANGUI, 09 Mai 2016(RJDH)— La sous-représentativité des femmes dans le bureau de la Nouvelle Assemblée Nationale est dénoncée par plusieurs politiques interrogés par le RJDH.  

Anne Marie Goumba, députée de la Nation se réjoui de ce que le parlement ait un bureau. Mais elle se dit choquée par la sous-représentativité des femmes « c’est une bonne chose que le parlement ait une équipe dirigeante. Mais je pense que la sous-représentativité des femmes dans ce bureau est un handicap majeur. Je regrette cela » a-t-elle indiqué.

Pour elle, il faut travailler afin de créer les conditions pour que les femmes soient le plus représentées dans les instances de décision.

Un ancien ministre qui a requis l’anonymat parle d’un échec « sur onze personnalités, nous n’avons qu’une seule femme. Je pense qu’il s’agit là d’un échec pour la nouvelle Assemblée Nationale. Il faut corriger cela » regrette ce dernier.

Cette sous-représentativité des femmes,  salie l’image de la RCA, selon un homme politique et actuel ministre conseiller à la présidence « je pense que nous allons contre la dynamique mondiale qui voudrait que la femme puisse participer dans la gestion de la chose publique. C’est dommage et cela ternie l’image de ce pays qui veut aujourd’hui revenir dans le concert des Nations » regrette ce ministre.

La sous-représentativité des femmes ne pose pas de problème pour d’autres politiques. Me Pierre Abraham Mbokani Notaire et président du Parti Liberal  Démocratique(PLD) se dit rassuré par la composition du nouveau bureau. Pour lui, ce sont des cadres compétents qui relèveront le défi,  « la composition de ce bureau nous rassure. Il est composé de cadres compétents qui vont aider la RCA à sortir de la crise. Je suis fier de la configuration de ce bureau » se réjoui t-il.

La nouvelle Assemblée Nationale, entrée en fonction le 03 mai dernier, a élu son bureau le 06 mai. Gambo Bernadette, 1ère  Secrétaire Générale parlementaire, est la seule femme qui fait partie de ce bureau.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE