Centrafrique : Bangui s’apprête à accueillir la 42ème réunion ministérielle de l’UNOCA...

Centrafrique : Bangui s’apprête à accueillir la 42ème réunion ministérielle de l’UNOCA sur la sécurité en Afrique Centrale

8
PARTAGER

BANGUI, 03 juin 2016 (RJDH)–La quarante deuxième réunion du comité consultatif des Nations Unies sur les questions sécuritaires en Afrique Centrale (UNSAC) se tiendra du 06 au 10 juin prochain à Bangui, capitale centrafricaine. L’annonce a été faite dans un communiqué de presse rendu public le 1er juin dernier par le Bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale (UNOCA).

Selon le communiqué de l’UNOCA, cette réunion sera essentiellement axée sur les questions sécuritaires en Afrique Centrale « ils ( ndlr les délégués) feront le tour d’horizon des dossiers sécuritaires de la sous-région : piraterie maritime dans le golfe de Guinée, prolifération d’armes légères et de petit calibre, phénomène du braconnage et du trafic illicite des espèces sauvages, groupes armés et terroristes » lit-on dans le document.

Il sera aussi question de la LRA et de Boko Haram, deux entités sur lesquelles une revue sera faite lors de ces assises « la lutte contre Boko Haram et l’Armée de Résistance du Seigneur font partie des points qui mobiliseront l’attention des participants. La CEEAC présentera une revue permettant d’avoir une idée générale sur ces questions » précise le communiqué de l’UNOCA.

Selon le document, un rapport sera produit à l’issue des travaux. Ce rapport va être soumis à l’appréciation des chefs de délégations lors de la session ministérielle qui aura lieu du 09 au 10 juin. La présidence tournante de l’UNOCA reviendra à la République Centrafricaine après cette 42ème réunion. Elle sera assumée par le ministre centrafricain des Affaires Etrangères, Charles Armel Doubane.

Le gouvernement centrafricain s’est félicité de la tenue de cette  rencontre à Bangui. Un cadre du ministère des Affaires Etrangères parle d’un pas de géant pour le retour de la RCA sur la scène internationale « c’est une rencontre de portée internationale que le pays va abriter après les élections réussies que nous avons connues. Je pense que c’est un grand pas dans le processus du retour sur la scène internationale » a-t-il confié sous l’anonymat.

La 41ème réunion du comité s’était tenue en novembre 2015 à Libreville au Gabon. Elle s’était soldée par l’adoption de la « déclaration sur la feuille de route pour la lutte contre le terrorisme et la non-prolifération des armes en Afrique Centrale »

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE