Restitution d’une étude sur le genre en zone CEMAC

Restitution d’une étude sur le genre en zone CEMAC

29
PARTAGER

APA Bangui (Centrafrique) – La commission de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) organise ce vendredi à Malabo, en Guinée Equatoriale, la restitution d’une étude sur l’élaboration d’une politique genre en zone CEMAC.

Le projet a été initié avec l’appui du projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale « REMAP » financé par la coopération allemande(GIZ)

Cette restitution concerne une trentaine de personnes venues des Etats membres de la CEMAC , les membres de la Commission de l’organisation sous régionale , l’équipe du Projet REMAP et des journalistes de la sous-région.

L’étude sur la politique genre en zone CEMAC a été menée par une équipe de consultants.

Elle a consisté sur la base des textes et législations déjà en vigueur dans les pays de l’espace CEMAC, de trouver une stratégie communautaire permettant de promouvoir davantage le genre dans cette sous-région.

L’étude a pour finalité de procéder à l’analyse du genre en Afrique centrale mais aussi de comparer les politiques genres des autres organisations régionales africaines et de proposer une politique genre pour la sous-région.

Dans ce contexte, le genre, qui représente à la fois un enjeu, un défi et un atout, a été défini par la Commission de la CEMAC comme thématique centrale dans le cadre des activités conjointes pour la phase d’appui du projet.

La restitution de Malabo est une occasion pour les consultants de présenter les résultats de leurs travaux aux participants venus de tous les pays de la CEMAC.

En aidant ses partenaires à concevoir et mettre en œuvre des projets tenant compte de la dimension du genre, la GIZ contribue au développement durable et à l’action éducative internationale

Le Ministère allemand de la coopération économique et du Développement (BMZ) a signé un accord-cadre en 2008 avec les pays membres de la CEMAC et a mandaté la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) pour la mise en œuvre du Projet de Renforcement de la Gouvernance des Matières Premières en Afrique Centrale (REMAP).

Le projet REMAP qui s’inscrit dans la logique du Programme Economique Régional (PER) de la CEMAC, appuie la Commission de la CEMAC, son organe opérationnel, dans ses initiatives.

Le projet se donne pour mission d’aider à améliorer la contribution de l’exploitation des richesses du sous-sol à réduire la pauvreté, de renforcer la transparence et la gouvernance des revenus, et d’intensifier la coopération internationale dans le secteur de la production pétrolière, gazière et minière.

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE