Centrafrique : des hommes de l’ex-Séléka protègent des installations chinoises

Centrafrique : des hommes de l’ex-Séléka protègent des installations chinoises

8
PARTAGER

Détentrices de deux permis de recherche d’hydrocarbures dans le nord-est de la Centrafrique, PTI-IAS et PTI-AL, deux filiales de Poly Technologies, un géant de l’équipement militaire et civil appartenant à l’État chinois, ont repris leurs activités depuis plusieurs semaines.

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE